lesoirimmo

Coronavirus - Les femmes souffrent davantage de la crise sanitaire (rapport) (PRESS)

Le virus agit tout à la fois en révélateur et accélérateur de (mauvaises) tendances. En matière d'emploi, le premier confinement a vu 4.100 Bruxelloises quitter le marché de l'emploi alors que 5.345 nouveaux Bruxellois y sont rentrés. Ce qui signifie, selon le Conseil consultatif, que la crise a réduit le taux d'activité initial des femmes et augmenté celui des hommes.

Les inégalités de revenus se traduisent par ailleurs, mathématiquement, dans les allocations de chômage temporaire : jusqu'à 131,1 euros (écart maximal enregistré en octobre) en moins, en moyenne pour les femmes - un chiffre commun à tout le Royaume. En outre, les congés parentaux (en ce compris la formule 'corona') sont majoritairement pris par les mamans bruxelloises (71,5 %).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct