lesoirimmo

La pandémie a fortement détérioré les finances publiques belges en 2020

Les mesures de soutien aux entreprises et aux ménages, touchés par la crise sanitaire, ont grevé le déficit public qui s'est établi à 9,4% du PIB. Il s'élevait à 1,9% l'année précédente.

La dégradation du solde de financement des administrations publiques est aussi due à la contraction de l'activité économique. Les recettes ont reflué de près de 10 milliards d'euros tandis que les dépenses ont augmenté de plus de 22 milliards. L'ICN estime que les dépenses publiques liées aux mesures de lutte contre la pandémie étaient d'au moins 16 milliards d'euros en 2020, soit 3,5% du PIB.

Les dépenses primaires ont fortement augmenté, pour atteindre 58% du PIB, en raison essentiellement du chômage temporaire et du droit passerelle, des subventions aux entreprises pour la fourniture gratuite de matériel de protection aux institutions de soin, et des indemnités compensatoires et primes de nuisance accordées aux sociétés et indépendants.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct