lesoirimmo

Coronavirus - Les compagnies aériennes fustigent le prix des tests au Royaume-Uni

"Personne n'est contre l'idée d'avoir des mesures en place pour protéger la santé publique et faire en sorte que les gens puissent voyager en sécurité. Mais quand on voit que les gens se font escroquer, il faut réagir", a affirmé Willie Walsh lors d'un symposium en ligne, le World Aviation Festival.

M. Walsh rejoint ainsi les critiques récentes du patron de la compagnie low-cost easyJet qui avait dénoncé le coût "injuste" des tests de dépistage anti-coronavirus prévus par le gouvernement britannique pour faire redémarrer le trafic aérien, parfois plus chers que les billets eux-mêmes.

Les tests PCR sont le plus souvent facturés autour de 100 livres, soit 116 euros, selon les laboratoires.

"C'est inacceptable. Cela prouve qu'il y a des profiteurs qui ont sauté sur l'aubaine des tests", a considéré M. Walsh, ancien patron de la maison-mère de British Airways et qui, à la direction générale de l'Iata, représente 290 compagnies revendiquant 82% du trafic mondial de passagers.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct