lesoirimmo

Concerts tests: sous le contrôle de DNAlytics SA

C’est DNAlytics déjà qui avait aidé à étudier lse données hospitalières au début de l’épidémie.
C’est DNAlytics déjà qui avait aidé à étudier lse données hospitalières au début de l’épidémie. - D.R.

Spécialisée en biostatistique, la société DNAlytics SA, de Louvain-la-Neuve, a emporté ce 2 avril le marché public visant à encadrer scientifiquement les six événements culturels tests décidés début mars par le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles afin de mieux comprendre les mécanismes de transmission du covid.

DNAlytics SA, très petite entreprise déjà connue pour avoir collaboré avec Sciensano, au début de la pandémie, dans le traitement des données hospitalières, ne travaillera pas de manière isolée : « Elle possède déjà une expérience dans la mise en place d’études cliniques », a rappelé la ministre de la culture Bénédicte Linard (Ecolo), et elle s’est aussi « associée au professeur Yves Coppieters pour la validation des questions de santé publique et épidémiologiques liées à cette étude, (et) l’ULiège est également associée sur le volet testing » de l’expérience.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct