lesoirimmo

"L'écologisation des voitures de société ne se concentre que sur les modèles électriques"

Le projet de loi du ministre prévoit notamment que les voitures particulières neuves achetées à partir du 1er janvier 2026 et dont les émissions ne sont pas nulles ne seront plus déductibles d'impôts. Les camionnettes et les motos qui émettent du CO2 seront, elles, toujours déductibles à hauteur de 50%.

Après avoir consulté le texte, Mobia se félicite d'abord du fait que l'exonération de l'ONSS et l'avantage en nature ne sont pas affectés. Le secteur pointe également positivement qu'il n'y ait pas d'impact financier négatif sur les voitures de société actuellement en circulation.

La Fédération belge de l'automobile et du cycle (Febiac), Traxio, qui représente le commerce et la réparation automobiles et des secteurs connexes, et Renta, la fédération des loueurs de véhicules, ne comprennent cependant pas que le gouvernement pénalise fiscalement les hybrides rechargeables ou les véhicules équipés d'autres technologies propres.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct