lesoirimmo

Réforme imposée pour l’enseignement spécialisé, un projet qui suscite des remous

Réforme imposée pour l’enseignement spécialisé, un projet qui suscite des remous

Quatorze millions en 2014… Cent millions en 2020… En six ans le budget consacré à l’accompagnement d’enfants à besoins spécifiques dans l’enseignement ordinaire via le système dit « d’intégration » a été multiplié par sept. Le nombre de bénéficiaires a suivi la même courbe. Tenable à long terme ? Pas tenable, et philosophiquement, et financièrement. C’est en tout cas le constat que font les auteurs du Pacte d’excellence et le monde politique. Raison pour laquelle la ministre de l’Éducation Caroline Désir met la dernière main à un projet de décret. Un projet qui suscite pas mal de remous et d’incompréhensions, et dans l’enseignement spécialisé lui-même, et dans l’enseignement ordinaire (lire ci-dessous).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct