lesoirimmo

La Belgique pionnière dans la lutte contre l’usage des armes explosives dans les villes

En mai 2016, la ville syrienne d’Alep offrait un visage ravagé par les bombardements.
En mai 2016, la ville syrienne d’Alep offrait un visage ravagé par les bombardements. - Reuters

Cela ressemblait à un vote anodin en Commission Défense nationale, un peu bricolé même, avec des mains levées à contre-jour par visioconférence. Et pourtant, la résolution adoptée ce mercredi 21 avril à une très large majorité (seule la NVA a voté contre tandis que le Vlaams Belang s’est abstenu) fait entrer la Belgique dans l’histoire.

En ouvrant la voie à l’adoption assurée en séance plénière dans les semaines qui viennent de ce texte qui demande au gouvernement belge de s’engager « sans équivoque contre l’utilisation d’armes explosives à large impact en zones peuplées », les membres de cette Commission font de la Belgique une pionnière dans ce nouveau combat humanitaire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct