lesoirimmo

Face à la Super League, le supporter est roi

Photo News
Photo News

Armée à New York, la « Super League » n’a guère longtemps résisté aux vents contraires qui se sont levés de jeter l’ancre de l’autre côté de l’Atlantique.

En se retirant avec un bel effet domino de ce projet élitiste, 48 heures à peine après y avoir souscrit, les 6 clubs de Premier League ont virtuellement signifié la fin de la rébellion des « 12. » Aussi absurde que cela puisse paraître de prime abord, le « Big 6 » a pris peur devant la réaction des supporters là où les menaces de l’UEFA, la désapprobation des joueurs, des entraîneurs, y compris de ceux salariés par les clubs sécessionnistes, n’avaient déclenché qu’un haussement d’épaules parmi les membres fondateurs de la « Super League ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct