lesoirimmo

3e de la Flèche wallonne, Alejandro Valverde défie le temps qui passe

Photo News
Photo News

Sur ce crâne buriné par le soleil et le vent, éléments qui l’accompagnent depuis des décennies, le cheveu se fait plus rare. Sa calvitie de quadra contraste avec les boutons d’acné qui fleurissent parfois sur les visages encore jouvenceaux de la plupart de ses adversaires, ces ados pas complexés du tout qui font souffler un vent de jeunisme sur le peloton. Au faîte de la plaine de la Sarte ce mercredi, à quelques mètres de Pidcock ou Vansevenant (tous deux 21 ans), Alejandro Valverde a souri derrière son masque en songeant qu’il pourrait être leur père. Le Murcien assume pleinement son statut « d’abuelo » (papy) du peloton, l’âge de ses artères ne l’empêche pourtant pas de rester parmi les meilleurs puncheurs du monde.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct