lesoirimmo

L’enseignement, un puits sans fond pour les communes et provinces

L’enseignement, un puits sans fond pour les communes et provinces

Il est un fait : malgré un sous-financement structurel, la Fédération Wallonie-Bruxelles injecte une part non négligeable de son budget dans l’enseignement. Mais elle n’est pas la seule à mettre la main au portefeuille. L’enseignement subventionné (libre et officiel) doit trouver d’autres sources de financement pour répondre aux besoins criants du terrain. Celui des communes et provinces peut évidemment compter sur les autorités communales et provinciales. A quel point ? C’est ce qu’a tenté de déterminer le député André Antoine (CDH).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct