lesoirimmo

La BCE garde son cap monétaire face aux incertitudes de la pandémie

A l'issue d'une réunion du Conseil des gouverneurs, les gardiens de l'euro ont opté pour le statu quo sur leur panoplie d'outils anti-crise. La principale arme de la BCE, le programme d'achat d'urgence face à la pandémie (PEPP) lancé il y a un an pour maintenir des conditions de financement favorables, doit toujours porter sur 1.850 milliards d'euros à dépenser d'ici mars 2022.

Les taux d'intérêt ont été maintenus à leur plus bas historique. Une partie des liquidités déposées auprès de la BCE au lieu d'être distribuées via des crédits vont rester taxées à -0,5%, comme depuis septembre 2019.

Le taux directeur servant au refinancement des banques à court terme a lui été maintenu à zéro, niveau auquel il campe depuis 2016.

Décidée en mars en réponse aux tensions sur les taux obligataires, l'augmentation "significative" du rythme des rachats de dette publique et privée est appelée à se poursuivre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct