lesoirimmo

C’est du belge: Massada, métaphore de notre dualité

«Massada» est le deuxième roman de Sylvestre Sbille, après «J’écris ton nom».
«Massada» est le deuxième roman de Sylvestre Sbille, après «J’écris ton nom». - Xavier Istasse.

On est en 74 de notre ère. Les Romains ont noyé Jérusalem dans le sang. Les derniers rebelles juifs se sont réfugiés à Massada. Une forteresse plantée au sommet d’une montagne isolée. Les falaises du côté est, qui surplombent la mer Morte, sont hautes d’environ 450 mètres, à l’ouest, elles dominent la vallée d’une centaine de mètres. Une suite de palais et de fortifications aménagés par Hérode le Grand. Mais là, les palais ont perdu leur or. Les derniers Juifs y vivent une vie pénible et se préparent à l’assaut des Romains. L’armée de Lucius Flavius Silva campe au pied de la montagne. Et les esclaves construisent une rampe de terre et de rochers qui grimpe jusqu’aux premiers contreforts de la forteresse. C’est par là qu’ils vont attaquer.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct