lesoirimmo

Une réforme des pensions alimentaires en quatre chantiers

Une réforme des pensions alimentaires en quatre chantiers
Belga.

Divorcer la belle affaire, mais ne pas laisser les enfants sur le côté… Paraphraser Jacques Brel est malheureusement réaliste quand on sait que 37 % des pensions alimentaires ne sont jamais payées, ou alors de manière irrégulière, ce qui aggrave le risque de pauvreté des bénéficiaires, en majorité des femmes. C’est ce qui ressort d’une étude de la Ligue des Familles pour 2020. Un phénomène inquiétant quand on sait, de plus, que le nombre de bénéficiaires d’une pension alimentaire a augmenté en cinq ans, passant de 30 % des parents en 2015 à 45 % en 2020. C’est ce qui pousse la Plateforme Créances alimentaires, qui regroupe une vingtaine d’associations francophones et néerlandophones, à réclamer une refonte complète du système, en quatre chantiers.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct