lesoirimmo

Coronavirus: le scepticisme ruine la campagne de vaccination au Malawi

Coronavirus: le scepticisme ruine la campagne de vaccination au Malawi
Joseph Mizere/Xinhua

Il y a quelques jours, quelque 160 collaborateurs de la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) au Malawi ont eu l’occasion de se faire vacciner in extremis. Le gouvernement de ce pays d’Afrique australe a en effet offert aux membres de la GIZ, ainsi que d’autres organisations internationales, la possibilité de se faire administrer le vaccin AstraZeneca. Les doses vaccinales allaient expirer quelques jours plus tard. La majorité des collaborateurs nationaux de la GIZ et des membres de leur famille ont accepté l’offre et ont ainsi eu la chance d’être vaccinés beaucoup plus rapidement que prévu. Comme l’a communiqué le Malawi la semaine dernière, quelque 16.000 doses vaccinales ont tout de même dû être détruites. Il n’a pas été possible de les administrer avant la date d’expiration.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct