Tim Huysmans: «J’ai pleuré pendant deux jours dans les bras de ma femme»

© Dieter Telemans / De Standaard
© Dieter Telemans / De Standaard -

P ar radio, nous avons appris qu’il y avait eu des explosions à Zaventem. Pas la nôtre, sur Studio Brussel. Quand il est apparu que c’étaient des attentats, nous avons été rappelés au commissariat. Nous étions prêts à aller prêter main-forte à nos collègues de l’aéroport. Nous avons des rubans de séparation, du matériel de signalisation et – par section – une carabine pour sécuriser des points sensibles. »

Le 22 mars, Tim Huysmans était responsable d’un peloton de 36 agents. La question de savoir s’ils devaient aller à Zaventem n’a jamais reçu de réponse. «  Parce qu’à 9h15, nous avons reçu un appel disant qu’il y avait eu une explosion dans le métro. Au début, il y a eu confusion parce qu’on croyait que c’était Arts-Loi. On était à peine arrivés là-bas qu’on nous a dit que c’était à Maelbeek. L’explosion s’est produite à 9h11 et à 9h22 j’étais à côté de la rame.  »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct