lesoirimmo

Super Ligue: la banque JPMorgan dit avoir "clairement mal évalué" l'impact du projet

"Nous avons clairement mal évalué comment cette opération serait perçue par le monde du football au sens large et l'impact qu'il aurait à l'avenir. Nous en tirerons les leçons", a déclaré un porte-parole de JPMorgan.

La banque ne précise pas explicitement si elle coupe les ponts avec la Super Ligue.

Selon le texte d'une décision en référé rendue mardi par le tribunal de commerce de Madrid, le prêt convenu le 17 avril était de 3,983 milliards d'euros.

Ce projet avait été annoncé dimanche soir avant d'être torpillé 48 heures plus tard par le retrait de six clubs anglais, après de vives protestations politiques et sportives, mais aussi de véhémentes réactions des supporters.

JPMorgan avait publiquement annoncé qu'elle finançait la compétition, la Super Ligue ayant notamment prévu un versement initial de 3,5 milliards d'euros à se partager entre les douze clubs fondateurs.

Une source proche du dossier a indiqué à l'AFP que le prêt envisagé s'accompagne de beaucoup de conditions que la Super Ligue ne semble désormais pas en mesure de respecter.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct