lesoirimmo

Coronavirus - La fédération de beauté demande une reprise de tous les métiers de contact ambulants

Selon la fédération, il y a une discrimination à l'égard de certaines professions ambulantes non-médicales. Les coiffeurs ambulants ont ainsi pu reprendre le travail dès le 26 avril, mais pas d'autres métiers de contact comme les pédicures et les esthéticiennes. La BFB appelle le cabinet de Mme Verlinden à donner dans les plus brefs délais des perspectives claires à ces métiers de contact itinérants.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct