lesoirimmo

Libérée de la peste porcine africaine, la Gaume reste néanmoins sous surveillance

Si la Gaume s’est débarrassée de la peste porcine africaine qui a cadenassé des milliers d’hectares de forêt durant plus de deux ans, il faut toufefois rester vigilants.
Si la Gaume s’est débarrassée de la peste porcine africaine qui a cadenassé des milliers d’hectares de forêt durant plus de deux ans, il faut toufefois rester vigilants. - Photo News

Depuis ce 1er avril, la forêt gaumaise revit à un rythme normal, comme partout ailleurs en Wallonie, et les tirs de nuit et piégeages de sangliers ont été arrêtés. Mais cela ne veut pas dire que la vigilance n’est plus de mise. « La situation est stable et conforme à nos attentes », commente Marc Herman, directeur du Demna, le Département d’étude du milieu naturel et agricole. « Mais nous devons rester vigilants. L’équipe spéciale qui avait été engagée en renfort du DNF pour prospecter la zone infectée, la surveiller et assurer l’entretien des clôtures est toujours opérationnelle, avec quatorze ouvriers forestiers et trois encadrants. Je pense que ces derniers mois, ils sont passés dans toutes les zones forestières de la zone PPA. Ils assurent encore la réparation éventuelle des clôtures qui avaient été placées pour encercler la zone infectée, mais continuent également à prospecter.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct