lesoirimmo

Payer moins chez le notaire? Voici les pistes pour dépoussiérer le système

A priori, ce sont surtout les tarifs pour les actes de vente immobilière qui seraient concernés par les changements. Mais on pourrait aussi discuter des honoraires.
A priori, ce sont surtout les tarifs pour les actes de vente immobilière qui seraient concernés par les changements. Mais on pourrait aussi discuter des honoraires. - Dominique Rodenbach.

C’est un personnage difficilement évitable au cours d’une vie. Une vente immobilière, un contrat de mariage, un prêt hypothécaire, la constitution d’une société à responsabilité limitée, et c’est obligatoirement un rendez-vous chez le notaire. Une démarche qui fait rarement du bien au portefeuille. Et pourtant, les professionnels ne font pas ce qu’ils veulent. Les tarifs sont (sauf exception) réglementés. Et notamment la partie honoraires – autrement dit, la rémunération du notaire. Celle-ci est ancrée dans la loi et a été élaborée pour couvrir les coûts réels, tout en prévoyant une marge, bien entendu.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct