lesoirimmo

En plein covid, elles ont lancé leur entreprise

Manon Counet a lancé son commerce de fleurs en pariant d’abord sur la vente en ligne et c’est dans sa cave qu’elle a installé son premier atelier. © Dominique Duchesnes.
Manon Counet a lancé son commerce de fleurs en pariant d’abord sur la vente en ligne et c’est dans sa cave qu’elle a installé son premier atelier. © Dominique Duchesnes.

C’est l’histoire de trois entrepreneuses. Trois femmes que la morosité ambiante est loin de décourager. Trois personnalités téméraires bien décidées à faire mentir les statistiques. Car aujourd’hui, si on regarde les chiffres de création de nouvelles entreprises (données compilées par Graydon, l’UCM et l’Unizo pour 2020), ils sont en très légèrement hausse pour l’ensemble du royaume (+0,64 %), mais ils accusent le coup en terres francophones (-5 % en Wallonie, -11,2 % à Bruxelles). Ils sont également en baisse pour la catégorie des femmes, qui représente 37,7 % des « starters », un chiffre en recul par rapport à 2019. Mais peu importe. Laurence, elle, avait son projet en tête bien avant la crise. Cette ancienne avocate avait fait un pas de côté professionnel pour se consacrer à ses deux filles ces dix dernières années. Avant de craquer. « Ça n’allait plus du tout et c’est à ce moment-là que la marraine de mon frère arrivait en fin de carrière et envisageait de remettre son commerce.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct