lesoirimmo

La grande déception de la culture après le Comité de concertation

d-20210220-GLDG8W 2021-02-20 13_05_06

Un 8 mai à 50 personnes maximum en extérieur, la perspective pour juin de rassemblements jusqu’à 200 personnes tant en extérieur qu’en intérieur (mais sous les 75 % de jauge et dans les établissements obtenant un certificat Cirm), et aucune perspective sur juillet et août : il n’y a pas de quoi sauter de joie. « Une occasion manquée », dira la ministre de la culture Bénédicte Linard (Ecolo) sur les ondes de la RTBF. Les artistes (Upac-T) parlent de « choc » et de « fureur ». La Fédération des employeurs des arts de la scène (Feas) se dit « très déçue », les « incertitudes (liées à la situation sanitaire) sont maintenues », ce qui signifie notamment que les opérateurs de l’été (festivals et autre) vont être contraints d’annuler des événements sans pouvoir invoquer une décision gouvernementale – car il n’y a ni interdiction ni autorisation pour l’été, juste le flou.

Alors, grosse colère ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct