lesoirimmo

Coronavirus: le nationalisme vaccinal empêchera-t-il de sortir de la pandémie?

Le vaccin AstraZeneca représente la plus grande partie des doses utilisées dans le cadre du dispositif Covax, qui permet aux pays les plus pauvres d’obtenir des doses grâce à des fonds réunis par des donateurs.
Le vaccin AstraZeneca représente la plus grande partie des doses utilisées dans le cadre du dispositif Covax, qui permet aux pays les plus pauvres d’obtenir des doses grâce à des fonds réunis par des donateurs. - Reuters

La campagne mondiale de vaccination représente le plus grand test moral de notre époque ». Au moment où le système Covax – censé permettre aux 92 pays les plus pauvres d’obtenir des doses de vaccins – enchaîne obstacles et épreuves, la phrase prononcée par Antonio Guterres, secrétaire général des Nations unies, à la fin du mois de mars, sonne aujourd’hui comme une mise en garde.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct