lesoirimmo

La chronique «Alternatives»: La Super League de foot révélatrice d’une hyper dérive du capitalisme

BELGAIMAGE-175664354
AFP

Rien ne serait plus comme avant, disait-on. Retour en force de l’Etat, des secteurs privés entiers placés sous sa tutelle financière : le néolibéralisme était mort et enterré !

On a vu… Il faut souvent un acte symbolique pour témoigner de la réalité d’une mutation. La prise de la Bastille ou les attentats du World Trade Center à New York.

Or, si elle avait réussi (mais a-t-elle vraiment échoué ?) l’affaire de la Super League de football eut été presque du même ordre.

Elle aurait signifié quoi, en effet ? Tout simplement que la logique capitaliste pure, émancipée de toute entrave morale, libérée des valeurs que véhiculait le libéralisme originel, débarrassée des principes qui l’humanisaient encore, que la logique de jungle, en quelque sorte, aurait définitivement triomphé.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct