lesoirimmo

Un organisateur sommé de se présenter pour audition en marge de l’organisation de la «Boum 2»

La «Boum 1», c’était le 1er avril au Bois de la Cambre.
La «Boum 1», c’était le 1er avril au Bois de la Cambre. - Photo News.

Alors que le collectif l’Abîme, qui se cache derrière l’organisation du « vrai faux » événement « Boum 2 », persiste et signe en affichant sa volonté d’organiser un rassemblement festif au Bois de la Cambre le 1er mai prochain, la tension serait-elle en train de monter d’un cran ? En fin de journée ce lundi, le collectif faisait en tout cas état de l’arrestation de l’un de ses membres sur sa page Facebook, en publiant la capture d’écran d’un mail supposément envoyé par ses soins à la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V). « Nous avons contacté la police de Bruxelles Capitale comme vous nous avez invités à le faire et nous avons été surpris d’apprendre que la personne que nous avons désignée pour créer le contact que vous cherchiez à établir pour nous dire de contacter la police a été mise en état d’arrestation et sera privée de liberté », pouvait-on y lire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct