lesoirimmo

La Chine pourrait «acheter» le Monténégro, candidat à l’adhésion à l’UE

«L’autoroute du néant».
«L’autoroute du néant». - Vincenzo Nigro

Les pierres du Monténégro sont dures comme de l’acier et tranchantes comme du verre. Remonter le versant du canyon qui accueille la route chinoise n’a rien d’une promenade de santé. C’est ici même, dans le cœur rocheux des Balkans, que les Chinois sont venus construire ce que beaucoup en Europe appellent déjà l’autoroute du néant. Un magnifique travail d’ingénierie et d’ingéniosité. Même s’il s’agit surtout d’une manœuvre géopolitique d’ampleur, d’un bâton dans les roues de l’Union européenne qui pourrait faire chavirer Bruxelles et même des pays importants comme la France et l’Allemagne.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct