lesoirimmo

Statut d’artiste: cinq semaines pour le réinventer

Comment va-t-on protéger demain le travail invisibilisé des auteurs-créateurs? C’est l’une des questions clés du nouveau statut d’artiste.
Comment va-t-on protéger demain le travail invisibilisé des auteurs-créateurs? C’est l’une des questions clés du nouveau statut d’artiste. - Sylvain Piraux.

L’événement a été occulté par un Codeco, mais c’est ce vendredi 23 avril que les cabinets des ministres de l’Emploi, des Indépendants et des Affaires sociales ont donné le coup d’envoi d’une série de dix réunions techniques visant à réformer ce qui est appelé le « statut d’artiste ».

Chaque mardi, et durant cinq semaines, un groupe de travail constitué de représentants des secteurs artistiques, des cabinets, des administrations concernées (Sécurité sociale, Emploi, Inasti, Onem) et divers experts, va se pencher sur les problèmes liés au chômage des artistes et la situation des artistes indépendants. Ce 27 avril déjà et mardi prochain, il s’agit d’identifier les problèmes, mais avant la mi-mai le groupe de travail s’attellera à élaborer des solutions et à hiérarchiser leurs priorités.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct