lesoirimmo

Egbert Lachaert (Open VLD): «Nous vivons une crise: il ne faut pas s’attendre à de fortes augmentations salariales»

Egbert Lachaert (Open VLD): «Nous vivons une crise: il ne faut pas s’attendre à de fortes augmentations salariales»
Mathieu Golinvaux

Les négociations salariales au sein du « Groupe des 10 » entre patrons et syndicats dans le cadre d’un accord interprofessionnel (AIP) 2021-2022 ont échoué, la question des salaires apparaissant insolvable. La marge salariale, calculée à 0,4 % par le Conseil central de l’Économie, est rejetée depuis le début par les syndicats qui l’estiment insuffisante et considèrent que des hausses de salaires plus substantielles sont possibles dans certains secteurs.

Invité dans De Ochtend sur Radio 1 ce mercredi matin, le président de l’Open VLD Egbert Lachaert estime qu’il est temps pour les syndicats d’« examiner l’affaire d’une manière différente ». « Si, le 1er mai, les syndicats continuent à radicaliser leurs adhérents sans énoncer clairement la situation dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui et sans créer des attentes réalistes, ils ne parviendront jamais à rallier leurs membres ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct