lesoirimmo

Dave Monfort, l’organisateur de la Boum 2 qui brave les autorités

Quelques milliers de jeunes avaient participé à «La Boum 1» le 1er avril. Sur les réseaux sociaux, 18.000 personnes ont déjà annoncé leur présence à l’opus 2 ce samedi. La police est sur ses gardes.
Quelques milliers de jeunes avaient participé à «La Boum 1» le 1er avril. Sur les réseaux sociaux, 18.000 personnes ont déjà annoncé leur présence à l’opus 2 ce samedi. La police est sur ses gardes. - EPA.

La Boum du 1er avril a été vécue comme un échec par les autorités, le second opus prévu ce samedi 1er mai ne s’annonce pas sous de meilleurs auspices. Sur la page Facebook de l’événement, plus de 18.000 personnes affirment déjà qu’elles se rendront au bois de la Cambre.

Sur la page Facebook de La Boum ou sur les fils Telegram qui lui sont dédiés, les messages de défiance envers les politiques sanitaires ou la police côtoient des liens ou des messages franchement complotistes. D’autres, plus mesurés, espèrent juste un moment de liberté retrouvée. Oubliant, sans doute, que l’événement est par défaut interdit, faute d’avoir obtenu une autorisation.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct