lesoirimmo

France: contre le terrorisme, une surenchère sécuritaire

«Nous voulons nous donner tous les moyens humains, techniques et juridiques pour agir», a insisté le Premier ministre Jean Castex.
«Nous voulons nous donner tous les moyens humains, techniques et juridiques pour agir», a insisté le Premier ministre Jean Castex. - AFP

C’est un hasard. Mais l’exécutif a voulu s’en saisir. Ce mercredi, il était prévu de longue date que le conseil des ministres adopte une nouvelle loi contre le terrorisme, la vingtième déjà en trente-cinq ans. Mais en faisant monter Jean Castex au front pour la présenter (un fait rarissime), c’était une manière de souligner son importance cinq jours après l’attentat qui a coûté la vie à une policière, égorgée vendredi dans un commissariat de Rambouillet, dans les Yvelines. Et de répondre à une opposition, de droite et d’extrême droite, déchaînée.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct