lesoirimmo

Le président qui ne veut pas rater son rendez-vous avec l’histoire

Le président qui ne veut pas rater son rendez-vous avec l’histoire
Reuters.

On n’a jamais deux fois l’occasion de faire bonne impression. A l’aune de ce dicton, les cent premiers jours de Joe Biden sont une réussite. Depuis son entrée en fonction, le président américain a apporté un démenti cinglant à ceux qui avaient caricaturé la candidature d’un vieil homme usé, hésitant et prêchi-prêcha. Ce presque octogénaire a fait oublier son âge en faisant de chaque jour un jour utile, multipliant les effets d’annonce d’une véritable stratégie multi-objectifs. Personne ne parierait sur sa capacité à relever le gigantesque défi d’arracher l’Amérique à ses divisions internes, mais personne non plus ne peut dire qu’il ne tente pas tout ce qui est à sa portée pour faire rebasculer les Etats-Unis.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct