Jean-Pol Mélard: «Je pensais qu’ils avaient raté leur coup»

© Hatim Kaghat / Le Soir
© Hatim Kaghat / Le Soir

A 75 ans, Jean-Pol Mélard, un pensionné de l’administration de La Poste se rend à Bruxelles pour une réunion. Zaventem, il en entend parler via la radio, avant de partir.

« J’ai pris le Conforto de 8h35 à la gare de Wavre. Normalement, je monte dans la deuxième rame qui permet d’accéder plus facilement à la sortie à De Brouckère. Mais ce jour-là, j’ai traîné. J’ai d’abord vérifié mon compte de trajets sur ma carte Stib, puis je suis allé prendre un journal “20 minutes”. Je me souviens avoir entendu les portes qui se fermaient en arrivant sur le quai, alors je me suis précipité dans le train : la 3e rame. Ça m’a sauvé la vie. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct