lesoirimmo

Fin du nucléaire: Tinne Van der Straeten «ne déroule pas le tapis rouge aux centrales au gaz»

«Le CRM est nécessaire pour la sécurité d’approvisonnement et pour la transition énergétique», dir la ministre fédérale de l’Energie.
«Le CRM est nécessaire pour la sécurité d’approvisonnement et pour la transition énergétique», dir la ministre fédérale de l’Energie. - Hatim Kaghat.

Sept mois : c’est le temps qu’il aura fallu à la ministre fédérale de l’Energie, Tinne Van der Straeten (Groen), pour doter notre pays d’un mécanisme de rémunération de capacité (CRM) opérationnel, soit un système de « subsides » destiné à encourager la mise sur pied de moyens de production alternatifs dans le cadre de la sortie programmée du nucléaire d’ici 2025. Le but : garantir la sécurité d’approvisionnement du pays, qui sera privé des 6 GW d’électricité nucléaire à cette date – sachant que notre pays a besoin d’environ 13 GW lors des pics de demande en hiver. Selon les sources, on estime qu’il faudra entre 2,2 et 3,6 W de capacités de production nouvelles, qui seront essentiellement des centrales au gaz.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct