Bruxelles: la gratuité des transports en commun pour les touristes pourrait coûter cher

Si la mesure proposée 
par le gouvernement bruxellois 
est adoptée, les touristes étrangers ne passeront plus par les guichets.
Si la mesure proposée par le gouvernement bruxellois est adoptée, les touristes étrangers ne passeront plus par les guichets. - Le Soir

Le gouvernement bruxellois et les partenaires sociaux ont donné, mercredi, le coup d’envoi d’une concertation sur les mesures de relance que la Région entend prendre pour relancer l’économie dans la capitale, qui broie du noir depuis les événements que l’on sait (nos éditions d’hier). Parmi les mesures avancées : offrir un « pass mobilité » gratuit pour les touristes lorsqu’ils arrivent à l’hôtel.

Si la mesure est adoptée – et il semble qu’elle fasse l’unanimité – les visiteurs étrangers de passage dans la capitale pourraient donc voyager à l’œil en bus, en tram ou en métro. À la différence des indigènes (bruxellois, wallons et flamands) qui devraient toujours s’acquitter d’un titre de transport… Question : pour surmonter cette discrimination, pourquoi ne pas profiter des circonstances pour réétudier l’idée d’une gratuite généralisée des transports en commun urbains ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct