lesoirimmo

Georges-Louis Bouchez répond à Paul Magnette: «Courir derrière les populistes n’est jamais une bonne idée»

Georges-Louis Bouchez répond à Paul Magnette: «Courir derrière les populistes n’est jamais une bonne idée»
Photo News

Alors que les tensions sur la marge salariale sont vives au sein du gouvernement Vivaldi, le président du PS, Paul Magnette, était sur tous les fronts (médiatiques) ce vendredi matin, répétant, en cette veille de 1er mai, l’avertissement des socialistes : sans négociation possible sur la limitation à 0,4 % des salaires, il n’y aura pas de distribution de dividendes.

Les déclarations du président du PS et du ministre de l’Économie n’ont évidemment pas manqué de faire réagir les libéraux. « « Puis je rappeler à Paul Magnette qu’il y a un accord de #begov ? Interdire les dividendes, c’est priver l’État et les politiques sociales de plusieurs milliards d’euros de rentrées via ses participations et l’impôt », a ainsi tweeté le président du MR, Georges-Louis Bouchez. « Courir derrière les populistes n’est jamais une bonne idée », a-t-il encore estimé sur le réseau social.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct