Mohamed Abrini a renoncé à se faire exploser à Zaventem: le vrai du faux

Mohamed Abrini. © AFP
Mohamed Abrini. © AFP

Mohamed Abrini, le troisième terroriste présent à Brussels Airport, a-t-il été empêché de se faire exploser ? C’est la théorie avancée ce vendredi par La Dernière Heure, selon qui Abrini devait initialement enclencher la charge qu’il transportait mais n’a pu procéder de la sorte en raison de la première explosion. La première détonation l’aurait propulsé à plusieurs mètres de son chariot, qui transportait une bombe, et le mouvement de panique qui s’en est suivi l’aurait alors empêché de mettre à exécution son plan initial.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct