Françoise Schepmans: «C’était étrangement calme dans la commune»

© Dieter Telemans / De Standaard
© Dieter Telemans / De Standaard -

L es premières minutes, on est désespéré ». Françoise Schepmans est en route vers « sa » maison communale quand les bombes explosent à l’aéroport. A son arrivée, elle appelle immédiatement son commissaire. Ses collaborateurs allument toutes les radios qu’ils peuvent trouver. «  Je voulais savoir le plus vite possible ce qui se tramait et quelles mesures j’allais devoir prendre  ».

Schepmans est devenue une experte en la matière. Depuis deux ans, quasiment toutes les opérations terroristes ont un lien avec Molenbeek : l’opération de Verviers, les attentats de Paris, l’arrestation de Salah Abdeslam.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct