lesoirimmo

Still Standing for culture: «Notre drogue, c’est quand le public rentre dans la salle… et là on kiffe!»

Albert Maizel, le président du TTO, savourant l’instant de la réouverture.
Albert Maizel, le président du TTO, savourant l’instant de la réouverture. - Hatim Kaghat

Un certain suspense régnait ce samedi soir, peu avant 19 heures, devant les portes du Théâtre de la Toison d’or. Le TTO allait-il pouvoir ouvrir, et accueillir les 75 spectateurs venus assister au one-woman-show de Fanny Ruwez ?

Après tout, quelques heures plus tôt, la police d’Etterbeek avait empêché le public d’entrer à l’atelier 210 pour le concert de Françoiz Breut. Et la tension était vive, depuis le milieu d’après-midi, non loin du TTO, au Bois de la Cambre.

A deux pas du TTO, au cinéma Vendôme, on a le sourire. Le public est au rendez-vous, et aucune intervention policière n’est à déplorer. Un bon présage ? Oui. Un deal semble passé entre le bourgmestre d’Ixelles et les responsables du théâtre, comme du Vendôme. Tant que les consignes de sécurité et de distanciation sont scrupuleusement respectées, le feu sera au vert.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct