lesoirimmo

Une sacrée douche froide pour le Standard: les Liégeois ont été sévèrement battus par Ostende pour entamer les Playoffs 2…

Nicolas Raskin était particulièrement abattu au coup de sifflet final.
Nicolas Raskin était particulièrement abattu au coup de sifflet final. - Belga

Au lendemain de sa reconduction de contrat pour deux saisons, Mbaye Leye emmenait ses troupes du côté d’Ostende, une formation réputée pour sa verticalité et son jeu tourné vers l’offensive. Le mentor sénégalais avait aussi opté pour l’action avec Jackson Muleka et João Klauss en attaque, tout en offrant à Mehdi Carcela une chance de briller. Sur le banc, la jeunesse était au pouvoir, avec l’apparition de deux nouveaux, en la personne de Nathan Ngoy et Allan Delferriere.

Deux novices qui ont observé un premier acte décomposable en trois parties. La première, emprunte de choix techniques précaires et de décisions mal pensées des deux côtés. Les locaux avaient beau faire preuve de davantage d’allant, c’est finalement le pied de Selim Amallah qui a déclenché la seconde phase. Bien servi par Kostas Laifis, monté aux avant-postes, le médian a fait preuve de timidité dans sa frappe, trop facilement captée par Guillaume Hubert.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct