lesoirimmo

RD Congo: Tshisekedi proclame l’état de siège dans l’Ituri et le Nord-Kivu

Le président Tshisekedi a décrété l’état de siège en raison «des circonstances graves qui menacent d’une manière ou d’une autre l’indépendance et l’intégrité du territoire national».
Le président Tshisekedi a décrété l’état de siège en raison «des circonstances graves qui menacent d’une manière ou d’une autre l’indépendance et l’intégrité du territoire national». - REUTERS.

C’est du jamais vu en République démocratique du Congo : considérant la situation à Beni, le président Tshisekedi, invoquant l’article 85 de la Constitution, a décrété l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Une décision justifiée par « des circonstances graves qui menacent d’une manière ou d’une autre l’indépendance et l’intégrité du territoire national ». Le Premier ministre Sama Lukonde, avant l’annonce de cette mesure, avait déjà évoqué la possibilité de remplacer les autorités civiles par les autorités militaires et le recours à la justice militaire. Une éventualité qui n’est pas sans susciter l’inquiétude car les forces armées, employées à traquer les groupes armés, sont régulièrement accusées elles-mêmes de recourir à la violence contre les civils.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct