lesoirimmo

La Boum 2: pourquoi il n’était pas possible de fermer le bois de la Cambre préventivement

La Boum 2: pourquoi il n’était pas possible de fermer le bois de la Cambre préventivement

Le bourgmestre de Bruxelles-ville, Philippe Close (PS), a défendu dimanche sa gestion de la Boum 2 à l’origine samedi de nouvelles violences au Bois de la Cambre, que l’édile avait décidé de maintenir ouvert au public.

Interrogé sur le plateau de RTL-TVI, M. Close a indiqué que boucler préventivement le bois -comme le recommandait le MR- aurait nécessité de déployer « des milliers de policiers » pour couvrir ses 5 km de longueur, ce qui aurait été impossible.

De plus, fermer complètement cet espace vert important de la capitale serait revenu à « prendre en otage tous les Bruxellois qui peuvent utiliser ce bois ».

« On n’allait pas amputer une partie du territoire », s’est-il défendu.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct