lesoirimmo

Israël: au Mont Méron, les pèlerins pris au piège

Aujourd’hui brûlent des dizaines de bougies, et le silence du deuil a remplacé l’effervescence festive.
Aujourd’hui brûlent des dizaines de bougies, et le silence du deuil a remplacé l’effervescence festive. - REUTERS.

Le jeune homme regarde fixement l’escalier où il a failli mourir. Ce juif orthodoxe, yeux bleus fatigués derrière des lunettes sans monture, chevelure bouclée, barbe clairsemée, est originaire de New York. Il tient à garder un strict anonymat.

Il ne manque jamais Lag BaOmer. C’est devenu, au fil du temps, le plus grand rassemblement religieux de l’année en Israel. Quelque 500.000 fidèles viennent de tout Israël et du monde entier au Mont Méron. On y commémore le souvenir du Rabbin Shimon Bar Yochai, à qui on attribue la rédaction du Zohar, ouvrage central de la mystique juive. A cette occasion, on chante et on danse autour de grands feux toute la nuit.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct