«Les procédures ont changé»

Infrabel a réagi par la voix de son porte-parole, Arnaud Reymann. Qui ne nie pas les failles de l’époque, épinglées dans la décision de justice. « C’est très dur pour une entreprise qui a la sécurité pour priorité, commente cependant Arnaud Reymann. Nous n’avons pas attendu ce jugement pour changer nos procédures. Avant, on ne privilégiait pas les chantiers sur voies fermées. A présent, nous le faisons dans la mesure du possible. »

Infrabel précise aussi qu’elle a amélioré la formation du personnel, et mis en place une sorte de « traçabilité » pour s’assurer que ces formations sont données à tous les travailleurs : « Les choses ont beaucoup changé depuis 2007 et si elles doivent encore changer pour davantage de sécurité, elles changeront. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct