lesoirimmo

Sectes: l’Etat a baissé sa garde

Le mouvement Qanon, redoutable aux Etats-Unis, a débarqué en France.
Le mouvement Qanon, redoutable aux Etats-Unis, a débarqué en France. - reuters

Depuis le début de la crise sanitaire, le processus de recrutement par les sectes s’est intensifié. C’est le constat posé par Kerstine Vanderput, la directrice du Centre d’information et d’avis sur les organisations sectaires nuisibles.

« On a observé avec inquiétude que certaines organisations spirituelles ou religieuses relayaient des messages dont la nature pouvait conduire ceux qui y adhèrent à ne pas respecter les consignes de sécurité et mettre potentiellement en danger la santé publique », déclare-t-elle. « Les organisations sectaires sont de plus en plus virtuelles mais provoquent des dégâts réels ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct