lesoirimmo

Bruxelles-Liège: pourquoi les forces de police ont agi différemment samedi

Selon le bourgmestre de Bruxelles Philippe Close, la police est «intervenue quand il y a eu des bagarres entre manifestants.»
Selon le bourgmestre de Bruxelles Philippe Close, la police est «intervenue quand il y a eu des bagarres entre manifestants.» - Mathieu Golinvaux.

Un déploiement de force colossal. Le superlatif n’est pas volé pour qualifier le dispositif dépêché au Bois de la Cambre pour faire évacuer la foule qui s’y était amassée samedi après-midi. Nos confrères de la DH et du Nieuwsblad évoquant la présence de 600 à 700 policiers mobilisés pour l’occasion. Sur place, nous avons en tout cas pu observer en action au moins 4 autopompes, des dizaines de policiers à cheval, ainsi que des brigades canines et des brigades d’arrestation en civil. Toute une machinerie déployée en ligne sur le coup de 17h30, avant d’entrer en action peu après. A 21h encore, elle s’attachait à poursuivre des grappes d’émeutiers dans tout le parc.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct