lesoirimmo

Grève du zèle un 1er mai: jour férié sans fierté pour ce qu’il reste du Standard

Grève du zèle un 1er mai: jour férié sans fierté pour ce qu’il reste du Standard
News

Les miroirs du SL16 Football Campus – dites toujours Académie, c’est plus… académique – ont reflété, lors du décrassage d’hier matin, ce qu’aura finalement été la saison du Standard. Une saison que trois semaines à plein régime n’auront pas réussi à sauver, ne fût-ce que partiellement. Le club principautaire a certes arraché une place en Playoffs 2, complétée par une position au classement lui autorisant même certaines ambitions par rapport au dernier ticket européen. Mais on ne peut que parler aujourd’hui en termes d’occasions gâchées pour de bon et d’illusions définitivement perdues, alors même qu’il reste à disputer 5 des 6 matchs prévus.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct