lesoirimmo

Relais mondiaux: les 4 x 400 m belges ont assuré l’essentiel

Kevin Borlée, qui vient de recevoir le témoin de Camille Laus, a dû courir quatre 400 m en deux jours. Pas simple...
Kevin Borlée, qui vient de recevoir le témoin de Camille Laus, a dû courir quatre 400 m en deux jours. Pas simple... - Andrzej Grygiel/EPA.

Ils avaient débarqué aux relais mondiaux, en Pologne, moyennement rassurés après les difficultés de ces derniers jours – une sélection ramenée à quatre hommes après les blessures de Jonathan Borlée et de Christian Iguacel et donc sans possibilité de « tourner », pour les Tornados, et une équipe que la coach Carole Bam aurait souhaitée élargie vu le niveau actuel de certaines de ses filles, pour les Cheetahs. Deux formations un peu « limites » pour trois épreuves, puisque le 4 x 400 m mixte, qui a in fine obtenu le meilleur résultat avec une 4e place, faisait également partie des priorités. Dans ces conditions, il ne fallait pas attendre de miracle, comme l’ont prouvé la 8e place des Tornados et la 7e des Cheetahs dans leur finale respective. On continuera simplement à se demander pourquoi la Ligue belge d’athlétisme s’est limitée à des sélections bien trop étriquées pour un tel programme…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct