lesoirimmo

Et au bout de ce week-end, la maturité…

Et au bout de ce week-end, la maturité…
Photo News.

Certains – les soignants notamment dans les hôpitaux – craignaient le pire. Il ne s’est pas produit, avec une population qui, toutes catégories, tous genres et tous secteurs confondus en a assez, veut retrouver sa vie, ses amis, ses contacts mais qui durant ce week-end a passé, comment dire, un test de grande maturité. Et ce n’est pas la peur du gendarme qui a joué. Des terrasses ont ouvert, des bagarres ont éclaté au bois de la Cambre, des attroupements dépassant la jauge permise se sont concrétisés, mais à la marge et sans trop de débordements.

Si des libertés ont été reprises dans la rue, sur les places, dans des cinémas, des théâtres et des parcs, ce fut sans volonté de provocation, et le plus souvent dans le respect si pas du détail, au moins de la philosophie sanitaire à l’œuvre depuis plus d’un an désormais.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct