Stijn Kuylen: «J’aurais voulu descendre dans le métro pour aider»

© Bart Dewaele / De Standaard
© Bart Dewaele / De Standaard -

N ous sommes partis pour Bruxelles plus tard que d’habitude. Notre fille avait beaucoup pleuré la nuit. Durant le trajet vers Bruxelles, il faisait tout calme dans la voiture, la radio n’était pas allumée. Un peu avant 9 h, j’ai déposé ma femme à Maelbeek, à l’entrée qui donne rue de la Loi. C’est comme ça que ça se passe, en général, le matin : je la dépose à l’entrée du métro et je vais me garer dans une rue derrière les bureaux du CD&V, tout près d’une autre entrée de la station Maelbeek. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct