lesoirimmo

Michel Draguet: «Un procès d’intention malvenu»

Michel Draguet: «Un procès d’intention malvenu»
Pierre-Yves Thienpont.

Le directeur des Musées royaux des beaux-arts se dit mal à l’aise devant certains arguments des adversaires du Musée du Chat. Ceux-ci soutiennent en effet les Musées royaux en affirmant qu’il aurait mieux valu accueillir dans ce nouvel édifice les collections du Musée d’art moderne. « Sauf que les quelques millions que la Région bruxelloise va y dépenser ne suffiraient certainement pas à rénover le Musée d’art moderne, qui est d’ailleurs fédéral et pas régional. Même si on trouve ça abscons, c’est la réalité institutionnelle », précise Michel Draguet.

La Région ne devrait-elle pas plutôt soutenir des outils fédéraux qui sont sur son territoire, comme la Flandre l’a fait pour le Musée de Tervueren ? « La Région bruxelloise a une autre stratégie, qui s’exprime à travers Kanal et, maintenant, dans le projet de Musée du Chat. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct