lesoirimmo

LO Parades

<span>LO</span> Parades

Dans ses premières chansons, LO parle de lui (« C’est pas du spleen », « Mort-né »), de Dieu (« NPQEAC » pour Notre Père qui êtes aux cieux et son instrumentalisation), du genre (« Delphine » et la liberté d’être ce qu’on veut) et du pardon (« Parade nuptiale » et la fin d’une relation). Et il le fait de façon très convaincante, avec la plus belle et forte des plumes délicatement déposée sur son piano ou un tapis de beats réalisés avec OLVO. LO nous touche par sa vision du monde à la fois tendre et sans concessions.

La page de l’artiste.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct